ROC : Rouen Olympic Club
Danse sur Glace, Patinage Artistique Synchronisé, Freestyle et Curling
tél 0235152080 - 0617509755
Centre sportif Guy Boissière Ile Lacroix 76000 Rouen
 
 
 
 
 
 

Le patinage synchronisé

Le patinage synchronisé est un sport dérivé du patinage artistique qui se pratique en équipe. Dans ce sport, seize patineurs sont attachés pendant la majorité de leur programme. Le but est de réaliser des figures techniques avec fluidité et élégance en restant synchrone.
 
Chaque année, les meilleures équipes de chaque pays se rencontrent lors des championnats mondiaux de patinage synchronisé. Ces championnats sont dominés par les équipes suédoises, finlandaises, américaines et canadiennes.
 
1985 : l'Australie est le premier pays à participer à des compétitions à l'extérieur de ses frontières, ainsi que le Japon dès 1987 .
1989 : Première Compétition Internationale en Scandinavie regroupant des équipes de sept Pays.
 
États-Unis et Canada tiennent à Toronto une réunion où sont standardisées les règles de compétitions et de jugement
1990 : Introduction en France (par Alain-Daniel Hostache) du patinage Synchronisé et création du premier Championnat de France
1991 : l'Union Internationale de Patinage, met en place une Commission pour le développement et l'institution de règlements propres à la discipline en pleine croissance.
1992 : l'Union Internationale de Patinage adopte la discipline «Precision Team Skating» comme une discipline ISU au même titre que le Patinage Artistique ou la Danse sur Glace.
1993 : Création d'une Coupe Internationale à Louviers
1994 : Constitution et élection du premier Comité Technique ISU de Patinage Synchronisé.
1995 : Création de la French Cup Internationale, organisée chaque saison à Rouen
1996 : Première coupe du monde ISU Senior à Boston aux États-Unis regroupant 17 équipes en Patinage Synchronisé représentant 13 pays.
1998 : La France organise à Bordeaux, la troisième coupe du monde senior, en prélude et en préparation aux futurs championnats du monde ISU
2000 : Premiers championnats du monde ISU senior à Minneapolis aux États-Unis
2001 : Création de la première Coupe du Monde Junior à Neuchâtel en Suisse
2002 : La France organise les troisièmes championnats du monde senior

Les membres JDA 2017/2018

équipe Juniors 2017/2018
  • Solène AYMARD
  • Capucine BARRAY
  • Nadège BELKADI
  • Eloïse BOCKELEE
  • Manon BERNARD
  • Axel BENON
  • Emma CARVER
  • Jade CASTEL
  • Lizzie DAGOSTIN
  • Simon ELIEN
  • Eva GALATEAU
  • Amélie HERVE
  • Aurore LE HOUSSEL
  • Maéliss LEHARIVELLE
  • Valéria MARGIOTTA
  • Clara MORISSE
  • Elsa NASSIF
  • Fiona QUIBEL
  • Elona LE PENNEC
  • Apolline SOUDE
  • Alizee SACHET
  • Jade AUFFRET
  • Valentina MARGIOTTA
  • Charlotte VAUDON
Solène AYMARD
Photo
Age : 16 Ans
élément preféré : le move
. :
. :

Les Membres JDA 2016/2017

équipe Juvénile
  • Zaina BACHA HELIES
  • Manon BOUZARD
  • Emma DEREBERGUE
  • Clémént JOUIN LEJEUNE
  • Gaïa JOUIN LEJEUNE
  • Jade JANOWSKI
  • Audélia FRIGOTTO
  • Gabriel LEROY
  • Willow MAROVICS MICHAUT
  • Maud PANCHOUT
  • Irina RAKOTOSOLOFO
  • Adénora VILLAMAUX
Zaina BACHA HELIES
Photo
Poste :
. :
. :
. :

Les Membres JDA 2016/2017

équipe Européen Mixed Age
  • Coralie ALBUQUERQUE
  • Jade AUFFRET
  • Charlotte BOURDELLES
  • Melissa CHAOUDI
  • Manon FERME
  • Gaelle FLEURY
  • Tiotis JOSSE
  • Marie LE MAROIS
  • Valentina MARGIOTTA
  • Valeria MARGIOTTA
  • Alizée SACHET
  • Charlotte VAUDON
  • ALICE VAUQUELIN
Coralie ALBUQUERQUE
Photo
Poste : Capitaine
. :
. :
. :

Cinq éléments de base

Il existe 5 éléments de base en patinage synchronisé :
la ligne (line) : elle est peut être simple (en avançant droit ou en diagonale) ou double (deux lignes parallèles). Pour augmenter la difficulté, l'équipe peut pivoter la ligne, modifier sa configuration ou changer le sens.
le bloc (block) : les patineurs sont alignés en trois, quatre ou cinq lignes parallèles. Le bloc doit se déplacer sur toute la surface de la glace. Les lignes doivent être droites et régulièrement espacées. Pour augmenter la difficulté, les équipes peuvent ajouter des séquences de pas, faire pivoter le bloc, modifier sa configuration ou ne pas se toucher (dans ce dernier cas on parle de no hold block).
la roue (Wheel) : chaque patineur doit tourner autour d'un point central commun. Il existe plusieurs formations possibles avec des roues pouvant avoir de 2 à 5 rayons, ou en réalisant 2 roues parallèles. Chaque rayon de la roue doit être droit et les patineurs doivent être appuyés vers le centre de la roue. La difficulté de la roue peut être augmentée en ajoutant des jeux de jambes, des changements de sens de rotation, ou en se déplaçant tout en formant la roue.
le cercle (Circle) : Il existe beaucoup de façons différentes de réaliser cet élément. Les équipes peuvent faire un cercle, plusieurs cercles, un cercle dans un cercle ou un cercle déconnecté. Le cercle doit être régulièrement espacé entre les patineurs et doit former une forme ronde. Pour augmenter la difficulté d'un cercle, une équipe peut inclure des séquences de pas, des changements de sens de rotation, ou échanger deux cercles tout en se déplaçant (ex : celui a l'intérieur passe à l'extérieur et inversement)
l'entrecroisement (Intersection) : les patineurs patinent en lignes les uns vers les autres et se croisent. L'entrecroisement de deux lignes est le plus simple, mais il en existe aussi de trois ou quatre lignes. Au point d'intersection, les patineurs peuvent faire des virages ou des mouvements de patinage libre pour augmenter la difficulté.

Les compétitions à venir

Aucun match
 

Le Guide du bénévolat

Envoyez nous vos photos

Déposer des photos

Newsletter

Pour vous inscrire à nos actualités, indiquez votre adresse mail :